191003 HaitiLogoGrâce à la forte implication du laboratoire Géoazur de UCA, CNRS, OCA et IRD dans la jeune équipe JEAI* URGéo, Université Côte d’Azur défend la francophonie et la capacité à faire face au risque sismique en Haïti.

La JEAI URGéo, regroupant des chercheurs de Géoazur, et la Faculté des Sciences de l'Université d'État d'Haïti, avec une participation de l'Université de Liège (Belgique), s'est réunie du 11 au 17 septembre 2019 à Port-au-Prince (Haïti).Cette réunion s'est tenue en marge du Colloque international « Géosciences 2019 en Haïti », organisé avec le soutien de la Jeune Équipe les 12 et 13 septembre.


190906 7eSFA GNSSLe poster de Florian Zedek doctorant CNES/OCA à Géoazur et de ses co-auteurs, a reçu le prix de la meilleure présentation catégorie poster lors du 7th International Colloquium on Scientific and Fundamental Aspects of GNSS. Le poster présente les travaux de thèse de Florian ZEDEK sur la thématique "Contribution of Galileo and multi-GNSS ionosphere monitoring to the localization of earthquake uplift zones and tsunami sources".

190905 chem3En 2011, les études expérimentales et géologiques dans le cadre du consortium pétrolier GeoFracNet ont mis en évidence pour la première fois que les fractures les plus courantes sur Terre, les diaclases, se forment à partir des bandes dilatantes pures de la localisation de la déformation (1,2,3). Le mécanisme physique de ce phénomène n’était cependant pas encore compris.
Les travaux théoriques et numériques d’Alexandre Chemenda, enseignant-chercheur UCA à Géoazur (UNS, CNRS, OCA, IRD) ont permis d’élucider et de reproduire, dans des modèles numériques, chaque étape du processus de cette fracturation. Les résultats de ces travaux viennent de paraitre dans Journal of Geophysical Research: Solid Earth du mois de juillet 2019.

190830 f2Une équipe internationale de chercheurs démontre que la trop faible présence de corps riches en fer dans la ceinture principale d’astéroïdes du système solaire n’est qu’apparente. Leurs résultats ont d’importantes implications sur notre compréhension des propriétés et de l’histoire des astéroïdes riches en fer, témoins des processus de différenciation opérant très tôt lors de la formation du Système Solaire, ainsi que des paysages que la mission Psyche (NASA) découvrira sur l’astéroïde Psyche qu’elle visitera en 2026. Ils s’appuient sur des expériences d’impact à haute vitesse de projectiles rocheux ou hydratés sur des cibles d’acier et des météorites de fer et font l’objet d’une publication dans la revue Science Advances le 28 août 2019.