L’Observatoire « Fonds Marins » travaille, en lien avec les chercheurs et certains autres Observatoires, à :

  • l'intégration de la base de données OBS dans RESIF : mise en forme des données pour conformité avec les standards du TGIR RESIF, en collaboration avec l’Observatoire Sismologie ;
  • la mise en place de la tarification des instruments ;
  • l'acquisition et le développement de programmes de traitement sismique ;
  • l'intégration et le développement des bases de données « marines » propres à Géoazur : données physiques des campagnes à la mer, données numériques de terrain (bathymétrie, radar, sonar, sismique ; données MNT à terre dans les zones d’étude terre-mer), données d’imagerie en mer et à terre (ortho-images, BD vectorielles, etc.).

Responsable : Ben Yates

L’ Observatoire Fonds Marins de Géoazur a une mission scientifique, en liens avec les chercheurs de Géoazur et autres laboratoires, en 4 axes principaux:
1. Le parc d'OBS, ou sismomètres fond de la mer, conçus et fabriqués à Géoazur.
2. La traitement des données de sismique réflexion multi-traces.
3. La traitement des données bathymétrie.
4. L'entretien et mise en œuvre d'un système de sismique réflexion multi-traces (flute, compresseur, et système d'acquisition), utilisé pour la recherche et l'enseignement.

Les OBS, ou sismomètres fond de la mer, est un sismomètre conçu pour enregistrer le mouvement de la terre sous les océans de sources naturelles et artificielles. Les sources naturelles sont les tremblements de terres et chants de baleines, par exemple, et les sources artificielles sont typiquement les explosions de les canons à aire comme dans la sismique de réflexion de multi-traces. Le traitement and analyse des données peuvent nous donner information sur le type des source de séisme et le géophysique et géologie de le fond de la mer et de la croûte profond. Le déploiement des OBS sur un profile sismique avec sources artificielle peut donner informations de la structure de la croûte et manteau de la terre sous les mers et océans.
Le parc OBS est en train d’intégré dans le réseau RESIF (Infrastructure de Recherche soutenue par les Investissements d'Avenir) sous la tutelle de l'Observatoire de la Côte d'Azur. Un projet de coopération dans le structure d'EPOS (European Plate Observing System) a récemment commencé.

La sismique réflexion utilise les ondes réfléchies sur la surface et à faible profondeur sur les différents interfaces constituant le sous-sol, de cinq à trente kilomètres. En sismique marine, un navire traîne des canons à air qui produisent, dans l’eau, un signal acoustique, et les ondes réfléchies sont captées par une « flûte sismique » traînée par le navire. Cette flûte contient des hydrophones.

La bathymétrie est la science de la mesure des profondeurs et du relief de l'océan pour déterminer la topographie du sol de la mer et de les sédiments de la mer de petits profondeurs. Cette technique permet aussi de cartographier la profondeur des colonnes d’eau.

.

Les différentes missions de l'observatoire Fonds Marins sont réparties selon quatre axes :

  • OBS (Ben Yates and Davide Oregioni)

The OBS pool of Geoazur is composed of approximately 35 short-period OBS. All 35 instruments can operate as a single glass 25 mm diameter sphere, with an integrated 3-component 4.5 Hz geophone sensor, as well as a hydrophone.

These instruments can be deployed up to 6 months as a single sphere, or a second sphere can be added for deployments of up to 1 year.

The instruments can also be equipped with other sensors. At present we have 11 sensors with 2 Hz geophones (3 components), as well as one Trillium compact OBS 120 second sensor.

For more information about the instruments or for reservation info, contact us at obs @ geoazur.unice.fr

  • systeme sismique multi-channel reflexion (Davide Oregioni)

La sismique réflexion utilise les ondes réfléchies sur la surface et à faible profondeur sur les différents interfaces constituant le sous-sol, de cinq à trente kilomètres. En sismique marine, un navire traîne des canons à air qui produisent, dans l’eau, un signal acoustique, et les ondes réfléchies sont captées par une « flûte sismique » traînée par le navire. Cette flûte contient des hydrophones.

  • traitement données sismique reflexion multi-traces, (Laure Schenini)

La sismique réflexion utilise les ondes réfléchies sur la surface et à faible profondeur sur les différents interfaces constituant le sous-sol, de cinq à trente kilomètres. En sismique marine, un navire traîne des canons à air qui produisent, dans l’eau, un signal acoustique, et les ondes réfléchies sont captées par une « flûte sismique » traînée par le navire. Cette flûte contient des hydrophones.

  • traitement bathymetry (Laurent Nault)

La bathymétrie est la science de la mesure des profondeurs et du relief de l'océan pour déterminer la topographie du sol de la mer et de les sédiments de la mer de petits profondeurs. Cette technique permet aussi de cartographier la profondeur des colonnes d’eau.