Les travaux de Géoazur dans ce domaine portent sur :

  • les accélérations du sol et les effets de site dus aux sollicitations sismiques ;
  • les instabilités gravitaires et les liens entre sollicitation sismique et glissement gravitaire ;
  • la réponse et la vulnérabilité des bâtiments, structures et sites face aux sollicitations sismiques et gravitaires ;
  • les risques sociétaux.

Dans ce cadre les équipes travaillent sur :

  • l’observation dense et continue (mesures sismologiques, géodésiques, hydrogéologiques) de glissements de terrain en région PACA (ex. La Clapière) ;
  • le développement de nouveaux modèles de rupture reproduisant le déclenchement d’une instabilité gravitaire sous sollicitation sismique, et sous sollicitation par circulations de fluides.