La sismogenèse s’intéresse à tous les facteurs et processus qui contribuent à la genèse des séismes. Les travaux de Géoazur dans ce domaine portent sur :
  • les propriétés des failles tectoniques sources de grands séismes et leurs liens avec les propriétés des séismes ;
  • l’observation et la modélisation des grands séismes instrumentaux mondiaux et le développement d’outils dédiés ;
  • la mesure et la modélisation des déformations et changements de propriétés au cours d’un cycle sismique ;
  • l’enregistrement et l’analyse de la microsismicité régionale et le développement d’outils dédiés ;
  • l’analyse paléosismologique des grands séismes préhistoriques et la mesure des déformations Quaternaires ;
  • la mesure et la modélisation expérimentale, mécanique et physique des processus de glissement et de rupture.

Dans ce cadre, les équipes travaillent sur :

  • l’observation et la mesure continue et haute fréquence des déformations (champs de déformation en surface, microsismicité, séismes lents, déformations asismiques) et des changements de propriétés mécaniques contribuant à la sismogénèse (sur failles sismogènes naturelles, au laboratoire, et par expériences in situ) ;
  • l’imagerie, notamment en mer, des grandes failles de subduction ;
  • la caractérisation empirique des liens entre propriétés des failles et propriétés des séismes ;
  • la modélisation cinématique, physique et dynamique de la rupture (assimilation de données et inversions conjointes, évaluation bayésienne des incertitudes, modélisations dynamiques intégrant les propriétés des failles) ;
  • le développement d’outils d’analyse des séismes en temps quasi-réel.