180706 Com2SiCa projet 03

PI : Damienne Provitolo – UMR Géoazur

La connaissance et l'anticipation des comportements humains, individuels et collectifs, sont l'un des leviers essentiels pour accroître la résilience des populations et réduire les pertes en vie humaine. Pourtant, les populations ignorent souvent de quelle façon elles doivent agir ou réagir pour se protéger d'une catastrophe (Cepri, 2013), et si certains comportements s'avèrent adaptés, d'autres malheureusement plus nombreux (Boyd 1981, ISI 2012) se révèlent inappropriés (sidération, fuite vers la zone du danger etc.) voire clairement décalés (curiosité, protection des biens etc.) par rapport aux réactions attendues et préconisées par les acteurs opérationnels (Quarantelli, 2008). Cette méconnaissance partielle n'est pas l'apanage des populations; elle renvoie aussi aux difficultés de la recherche à révéler le panel de comportements véritablement adoptés lors de catastrophe (Crocq 1994), leur enchaînement, leur dynamique et interdépendance (Provitolo et al. 2015).

Dans cette perspective, les défis actuels de la recherche pour assurer la sécurité et de la sûreté des populations sont de progresser dans la compréhension et la capacité à anticiper les comportements humains, individuels et collectifs, et leurs trajectoires spatiales, face à des menaces ou des catastrophes complexes et de toute origine. Le projet Com2SiCa vise à relever ces défis, en apportant des outils qualitatifs et quantitatifs permettant d’anticiper et de gérer de multiples comportements en situation de crise, d’information incomplète, de stress psychologique.

Pour ce faire, Com2SiCa s'affranchit des cloisonnements disciplinaires  et articule 3 volets fondamentaux de la connaissance sur lesquels pourront ultérieurement s’appuyer les politiques publiques :

  • Acquisition et analyse de données réelles par réalisation d'enquêtes auprès de la population. Le risque de tsunami sur le littoral azuréen est retenu comme cadre de référence
  • Modélisation de la dynamique comportementale et validation du modèle mathématique Paniqué - Contrôlé - Réflexe sur lequel s'appuie cette recherche (Provitolo et al. 2015)
  • Prise en compte de l'influence de l'espace dans la dynamique des réactions humaines. Au terme de cette phase, le modèle sera opérationnel pour simuler les dynamiques spatio-temporelles des réactions.

***
FINANCEMENT : Peps HuMaIn 2014, 2015, COMUE Idex UCAJedi 2016-2018, ANR 2017-2021
PARTENAIRES :
Pour réaliser ce projet, le consortium, expert de cette thématique, de la modélisation conceptuelle, mathématique et informatique et des méthodes d'enquêtes (observation et expérimentation) rassemble des chercheurs géographes, psychologues, mathématiciens, informaticiens, géophysiciens et des partenaires institutionnels et opérationnels en charge d'assurer la sécurité et la sûreté des citoyens et des territoires.
UCA - UMR Géoazur, Laboratoire Dieudonné, UMR Espace (Eq. Nice et Aix)
Univ. Havre LMAH et LITIS, Univ. Nantes LPPL, Univ. Paris - UMR Géographie-Cités