Le mardi 30 mars 2021 l'Observatoire sismologique de Géoazur a débuté une campagne de passage sur liens 3G/4G d'une grosse partie de ses stations qui va s'étaler sur les 2 années à venir.

En 2023 l'opérateur France-Télécom va couper définitivement son réseau analogique commuté RTC, obligeant tous les clients des divers opérateurs à basculer sur le réseau numérique France-Télécom qu'il soient sur support Fibre optique (FO) ou qu'ils restent sur support cuivre. Il est à noter qu'après 2023 les clients ne seront pas obligés de passer sur la FO et pourront rester en ADSL sur paire cuivre.

Dans notre stratégie de gestion à distance des stations sismo nous utilisons actuellement des télécommandes téléphoniques 3 voies sur le réseau RTC. Par rapport à la disparition annoncée en 2023 du RTC ces télécommandes ne seront plus utilisables.

 

Après réflexion et compte-tenu de la fiabilité améliorée des systèmes actuels nous allons mettre en oeuvre la démarche suivante:

Quand le passage sur FO sera accessible dans les zones équipées et pour lesquelles la technologie 3G/4G n'est pas déployée nous basculerons sur FO, sous réserve que nous puissions trouver un dispositif de télecommande soit embarqué sur le routeur, soit via un dispositif sur Internet.

Quand la technologie 3G/4G est présente nous la privilégierons. Il est déjà actuellement facile de trouver des routeurs 3G/4G qui incluent des fonctions de supervision et de télecommande.

 

Habituellement en termes de télécommandes nous avons 2 actions:

Un ON/off du routeur

Un ON/off du numériseur

Les routeurs 3G/4G possédent tous une possibilité de reboot programmé, la première action y sera donc dédiée. Le ON/off du numériseur utilisera une voie de télécommande du routeur.Quand on recherche sur Internet avec de tels critères on arrive rapidement sur des routeurs du type NetModule.

Avec nos besoins de télécommande le modèle adéquat est le NB1601 - LSc.

Il possède 2 entrées digitales DI et 2 sorties relais DO. Sur certains sites sensibles, en plus des automates programmables industriels (API) que nous utilisons depuis 2004, nous pouvons monitorer sur les 2 entrées DI:

La présence de tension 230V

La position du disjoncteur principal

 

C'est sur la station Résif EILF (Villa Eilenroc, Antibes) que nous avons débuté cette campagne. Nous avons évidemment déjà des stations sur 3G/4G avec de tels routeurs (SPIF, SALSA, MVIF) mais c'est la première fois où cette opération va donner lieu à la résiliation chez Orange de la ligne RTC/ADSL. L'opérateur choisi pour EILF est Bouygues.

 

Nous avons profité de cette intervention pour jouvencer la station d'acquisition D6-Stanéo. Les 2 photos ci-dessous montrent les systèmes installés:

(Crédits photo Xavier Martin)

 

EILF station routeur 3G

On voit la nouvelle station D6 avec à sa droite le nouveau routeur 3G/4G

 

EILF antenne 3G

L'antenne 3G/4G installée avant la mise sous gaine de son câble

 

Le routeur est programmé pour rebooter chaque nuit.

La station D6 peut être redémarrée depuis la page web des interfaces du routeur. Cette page montre aussi l'état des 2 entrées DI:

 

ecran routeur

 

Deux points à noter:

L'alimentation de la D6 est faite en logique active basse de façon à ce qu'elle reste alimentée même si le routeur ne l'est plus. C'est pourquoi la D6 est alimentée quand le contact de la DO est sur OFF (bas)

On peut imposer au reboot l'état que l'on souhaite pour les DO. C'est très classique, nous imposons donc l'état OFF après un reboot

Sur le site EILF nous n'utilisons pas les entrées DI.

 

L'Observatoire sismologique remercie beaucoup Xavier pour cette intervention.

 

La prochaine station va être ARTF (Artigues) qui possède une télécommande RTC et déjà un lien 3G/4G chez Orange mais qui ne donne plus satisfaction.

 

 logo obsismo