Géoazur UMR 7329-en Géoazur UMR 7329-fr
[Géoazur UMR 7329] Cyclique sismique - Andes du Nord

Sismicité sur la côte Ligure
Voir la vidéo


Réponses sur la sismicité régionale
Voir la vidéo

Cyclique sismique - Andes du Nord

Equateur, Pérou

Le séisme de Sumatra en 2007 a montré qu’il était aujourd’hui crucial d’évaluer le potentiel sismogénique et tsunamogénique
des principales zones de subduction et d’améliorer notre connaissance des processus conduisant à la génèse des grands séismes.
Pour ces deux objectifs, diversifier les zones d’observation est nécessaire. La marge Nord-Andine où la plaque Nazca subducte
à 6-7 cm/an sous le continent sud-Américain constitue une zone de première importance. En Equateur, trois séismes majeurs ont
eu lieu au cours du XXème siècle (Mw=7.7-8.8), suivis de tsunamis dévastateurs. Cette région est une des zones de la planète
où l’énergie sismique libérée au cours du XXème siècle est la plus importante. Malgré cette forte activité sismique, des
caractéristiques essentielles comme la géométrie du plan de subduction ou le coefficient de couplage mécanique entre les plaques
restent peu contraints.

Les Andes du Nord (Pérou-Equateur) apparaissent comme une zone à fort contraste où certains segments ont
produit des séismes pouvant atteindre Mw=8.8 (1906) et des zones silencieuses (Sud-Equateur, Nord Pérou) sans grand séisme connu.
Cette zone constitue donc un laboratoire naturel pour à la fois :

- l’étude des modalités d’accumulation des contraintes le long de l’interface de subduction

- des facteurs contrôlant cette accumulation
 
 Au sud de cette zone, la sismicité se caractérise par l’absence de grands séismes connus. Dans la région de Manta (Lat 1°S),
 des clusters de sismicité produisant plusieurs événements de magnitude 6 tous les 2-3 ans sont observés. Le rôle de ces séismes
 dans le budget du glissement n’est pas connu. Au sud du golf de Guayaquil (lat 2°S) et au nord du Pérou, la sismicité devient moins
 active, même dans les petites magnitudes.
 
 Cette zone constitue donc un laboratoire naturel pour à la fois
 (1) l’étude des modalités d’accumulation des contraintes le long de l’interface de subduction
 (2) des facteurs contrôlant cette accumulation.

 
article rubrique
jeudi 19 février 2009
traduction [English ] [français ]
la Marge Nord-Andine
La marge Nord Andine, du Nord Pérou à l’Equateur et l’Ouest Colombien, présente une segmentation structurale résultant de la subduction de la plaque Nazca et la Ride de Carnégie à 5.5 cm/an (...) lire la suite de l'article