Géoazur UMR 7329-en Géoazur UMR 7329-fr
[Géoazur UMR 7329] Chantier Sud-Ouest Pacifique

Sismicité sur la côte Ligure
Voir la vidéo


Réponses sur la sismicité régionale
Voir la vidéo

Chantier Sud-Ouest Pacifique

Nouvelle Calédonie, Tonga, Vanuatu

La géodynamique exceptionnelle du Sud-Ouest Pacifique a fait de cette région un chantier pilote de l’étude de la tectonique des plaques dans les années 1970 en particulier en relation avec le fonctionnement des zones de subduction intra-océanique.

JPEG - 182 ko
le chantier "Sud-Ouest Pacifique"

Plus récemment ce fut un des premiers grands chantiers de mesures de déplacements instantanés par GPS, avec les vitesses mesurées les plus rapides au monde. Les équipes françaises, favorisées notamment par l’existence des Territoires français de Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna et une longue tradition de coopération avec la République de Vanuatu (excondominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides), ont toujours été présentes sur ce chantier, à terre comme en mer.

La compréhension des mécanismes à l’origine des éruptions volcaniques et des forts séismes en contexte de subduction, l’étude des relations entre dynamique de la subduction et cycles éruptif et sismique, et la recherche de signaux pour aider à la prévision des aléas associés requièrent de s’intéresser, en priorité, à des zones convergentes à déformation très rapide où les événements sont fréquents, mais aussi favorables aux datations et à la quantification des processus. C’est le cas de la zone du Vanuatu.